• In spiritu sanction

     

    Je me retourne un peu vivement et je me cogne bêtement le gros orteil dans un banc. 

     

    • OUAAAH ! PUTAIN DE BORDEL DE NOM DE DIEU !

      SALOPERIE DE MERDE DE BANC DE MES COUILLES !

     

    Ça me met dans une COLÈRE dingue, cette DOULEUR.

    C'est ATROCE. Nul n'a jamais ressenti une DOULEUR pareille.

    Tous ces cons devant moi, qui me regardent pendant que je sautille sur place à cloche pied, j'ai envie de les buter : leurs visages congestionnés d'abrutis, leurs regards compréhensifs, leurs sourires compatissants, leurs bouches en cul de poule. Ça ne prend pas, ils ne peuvent pas connaître ma DOULEUR, je suis le seul à la ressentir. Ils ne savent pas ce que c'est, la SOUFFRANCE !

    Et quand bien même ils parviendraient, à force de subterfuges, à finir par m'apitoyer et me faire croire qu'eux aussi ils souffrent, JE M'EN FOUS. La seule réalité qui compte, c'est la MIENNE.

     

    Pour passer mes nerfs, je déchire en deux les premiers bouquins qui me tombent sous la main, il y en a plein partout ici, ça me calme un peu mais ça ne calme pas ma DOULEUR.

    Je sais qu'il y a un verre de pinard qui traine, par là, je le prends et j'asperge de vin blanc tiède mon orteil endolori.

    Ah ! Enfin, ça va va mieux, j'ai moins MAL, le plus gros de la DOULEUR est passé.

     

    • Où en étions nous ? Désolé, c'est ce banc qui... Hem. Bien, reprenons le cours de l'office avec la prière eucharistique. Dans la joie du Seigneur et l'amour de notre prochain.

     

     

    « Venir dehorsIl avait un drôle de genre »

  • Commentaires

    1
    Hélène Louise
    Mardi 30 Juillet à 12:52
    C'est du propre ! :D
    2
    Lady lama
    Mercredi 31 Juillet à 22:01

    Tu aurais du mettre une ostie sur ton orteil endolori, arosé de vin de messe. Tous ces cons auraient alors réagis ^^

    3
    Mercredi 31 Juillet à 22:18

    C'est bien du vin de messe, c'était pas clair, je viens de préciser.

    4
    Lady lama
    Mercredi 31 Juillet à 22:37

    Excuse-moi, ça doit être alors un problème de culture de ma part. J’identifiais toujours le vin de messe au vin rouge (« ceci est mon sang »), mais vu que c’est une analogie, en effet rouge, blanc ou bleu ça doit pouvoir être considéré comme sacré :-)

    5
    Jeudi 1er Août à 00:07

    Mais tu n'as pas eu le bonheur d'être enfant de coeur, tu n'as pas connu les secrets des vestiaires de la sacristie ni le remplissage du calice (le plus souvent du vin blanc, il ne faut pas oublier qu'ils en boivent le matin lors de la première messe qu'ils font tout seuls sur le coup de 7heures), ni le tournoiement de la crécelle, pas plus que la collecte de la quête...

    Tu es donc toute pardonnée, ma fille.

    6
    Lady lama
    Jeudi 1er Août à 08:18

    Merci! C’est agréable de commencer la journée en pouffant de rire!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :