• Comme un Loir

     

    Comme la rivière,

    Je sors rarement de mon lit,

    Mais quand j'en sors,

    Je fais tellement de bruit,

    Que plus personne ne dort,

    Dans ma chaumière.

     

    L'eau de la rivière ne sait pas où elle va,

    Mais pourtant elle y court.

    Moi, je crois que je sais toujours où je vais,

    Mais souvent je me goure.

     

    Comme la rivière,

    Je suis parfois sec et craquelé,

     Alors j'attends la pluie,

    Pour me remettre à couler,

    Emporté par la nuit,

    Et le calme de ma chaumière.

     

     

     

    « Comme un zèbre en cageLe disparu de Limoges »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :